Reprendre une boulangerie sans apport

Vous aimez la bonne odeur de croissants, vous appréciez le goût craquant du pain frais. Pourquoi ne pas en faire votre métier ? Reprendre une boulangerie est une idée séduisante, mais elle est cependant risquée si vous n’êtes pas méthodique. En effet, reprendre une boulangerie n’est pas une chose aisée. Et cela l’est encore moins lorsque vous ne disposez pas de capital pour lancer votre business. Mais ne vous inquiétez pas, il existe des alternatives pour reprendre une boulangerie sans apport. Si vous suivez les bons conseils, acheter une boulangerie à vendre sera pour vous une de vos meilleures expériences professionnelles. Le premier problème est de trouver une boulangerie à vendre qui réponde à vos attentes. Grâce à MeetPRO, vous pourrez entrer en relation avec des cédants.

WP-PO-RE-H2

MeetPRO

Comment ouvrir une boulangerie sans apport ?

Cela peut surprendre, mais ouvrir une boulangerie sans apport est possible, certes pas toujours évident, mais néanmoins possible. Avant tout, il faut connaître précisément la taille de la boulangerie que vous prévoyez de reprendre. Si vous êtes trop ambitieux dans vos projets alors que vos moyens ne vous le permettent pas, vous devriez ré-envisager votre projet.

En revanche, si pour commencer vous êtes conciliant et qu’une surface de vente modeste vous convient, le projet est plus faisable. En effet, un projet plus raisonnable générera beaucoup moins de dépenses ce qui vous ouvrira plus d’opportunités. De plus, avec un montant plus restreint, vous aurez plus de chances d’obtenir un prêt à la banque. Si le prêt bancaire ne vous convient pas, il existe d’autres aides financières pour reprendre une boulangerie.

Obtenir un apport grâce au love money

Si la banque a rejeté votre demande, vous pouvez toujours avoir recours au love money. Ce système a pour principe de récolter de l’argent en demandant l’aide de votre famille, de vos amis et de votre entourage. Cela peut se faire sous différentes formes qui sont toutes généralement désintéressées.

Financer son projet avec le crowdfunding

Si le love money n’a pas suffi à réunir les fonds nécessaires pour démarrer votre projet, ce qui n’est pas un cas rare, vous pouvez avoir recours au crowdfunding. Le crowdfunding, à l’instar du love money, sollicite l’aide financière, mais cette fois avec des intérêts. Le crowdfunding peut prendre deux formes : le crowdfunding avec prise de participation et le crowdfunding de dons.

Dans le premier cas, vous vendez des parts de l’entreprise à des partenaires financiers intéressés par votre projet. Quant au crowdfunding de dons, vous leur offrez, en échange de leur soutien financier, des produits de votre entreprise, en l’occurrence des viennoiseries et autres mets sucrés.

Les étapes essentielles pour reprendre une boulangerie

Une fois la question financière résolue, vous pouvez désormais vous focalisez sur la reprise proprement dite. Il existe plusieurs étapes à suivre pour reprendre une boulangerie, les plus essentielles sont les suivantes.

En premier lieu, vous devez identifier vos cibles. Vous avez sans doute déjà repéré quelques boulangeries potentielles, notez-les toutes, elles sont toutes susceptibles de devenir votre nouveau lieu de travail. Après avoir fait la liste de toutes les opportunités, renseignez-vous sur chacune d’elles. Vous devrez obtenir des informations concernant leur clientèle, leur chiffre d’affaires, leur personnel, leurs points forts ainsi que leurs défauts. Cela vous permettra par la suite de faire une comparaison et de réduire par la suite considérablement votre liste pour ne garder que les meilleures.

Une fois que vous vous serez décidé sur la boulangerie à reprendre, vous pouvez vous préparer à négocier avec le cédant.