Reprendre un camion boulanger

Si vous voulez devenir indépendant financièrement, il vous faudra savoir investir. Reprendre un camion boulanger peut être une bonne option si vous avez le souhait d'œuvrer dans le domaine. De plus, l'investissement demandé est moins conséquent qu'une reprise en local, car vous n'aurez pas besoin d'un espace de vente.

WP-PO-RE-H2

MeetPRO

Reprendre un camion boulanger, les points importants

Reprendre un camion boulanger est comme tout autre reprise, il vous faut passer par plusieurs étapes très importantes pour garantir la pérennisation de votre activité. Il est nécessaire de respecter ces étapes et cela peut demander du temps mais ce n’est pas du temps perdu.

 

L’étude de marché

En effet, dans tous les cas, l’étude de marché est indispensable. Quel que soit le lieu où vous allez exercer votre activité, vous aurez toujours besoin de le faire.

Une étude de marché est un travail d’analyse qui vise à comprendre le marché dans tous ses aspects. Dans le cas d’une reprise, l’étude de marché permettra de déterminer d’une certaine manière les opportunités et les menaces d’un marché, et la viabilité de votre projet.

 

L’analyse des comptes

Pour reprendre un camion boulanger, il est aussi important d’analyser les comptes de l’activité à reprendre. Comme l’activité est en cours, vous avez des chiffres concrets. Vous pouvez par exemple analyser l’évolution du chiffre d’affaires, les comptes de résultat, etc.

 

L’état du camion

Il est important de connaître et de vérifier l’état du camion boulanger, ce sera votre outils principal de travail. Si le camion boulanger est en piteux état, vaut mieux passer son chemin et chercher d’autres offres, sauf si vous jugez que les réparations peuvent être faites sans trop grignoter votre budget. Comme pour la vente d’une voiture d’occasion, le cédant doit effectuer un contrôle technique avant de vous céder le camion pour authentifier de son état.

Étant une phase importante dans la reprise d’un camion boulanger, il est conseillé de demander l’aide d’un expert pour réaliser les différentes études.

 

reprendre un camion boulanger

 

L’activité de camion boulanger, les conditions à respecter

Carte d’artisan ambulant

Pour pouvoir exercer, il faudra plus que reprendre un camion boulanger, vous devez savoir que vous ne pouvez pas vendre n’importe où. Même si les lieux d’exploitation peuvent être nombreux, dans certaines situations vous serez tenu d’obtenir une autorisation.

Si vous exercez votre activité dans votre commune de domiciliation, il n’y a pas de problème. Vous n’aurez besoin d’aucune autorisation. Par contre, si vous vendez en dehors, vous serez obligé de demander une carte d’artisan ambulant. Pour avoir cette carte, il vous suffira de vous déclarer au niveau du Centre des Formalités des Entreprises.

Dans le cas où ce sera un salarié ou votre conjoint qui effectuera l’activité, il devra disposer d’une copie certifiée de la carte, un document attestant de la relation avec le propriétaire de la carte et une pièce d’identité.

 

Permis de conduire

Pour exercer votre activité, il vous faudra, peut être, un permis d’une autre catégorie que le B, selon le type du véhicule. Il faudra, donc, vérifier, si votre catégorie de permis suffit ou si vous devez passer un autre permis pour conduire votre camion.

Diplômes et qualifications

Pour reprendre une activité de boulangerie ambulante, il n’est pas obligatoire d’être boulanger puisque cette activité est exclusivement de la vente.

Cependant, la personne qui produit les produits à vendre, doit, quant à elle, avoir les qualifications nécessaires. Cette personne doit donc être titulaire du BEP ou du CAP boulanger, ou d’un diplôme supérieur. Sinon elle doit avoir un justificatif de 3 ans d’expérience professionnelle dans le milieu.