Le salaire du boulanger

Au fil des ans, le métier de boulanger a connu des changements même si les techniques sont restées à peu près les mêmes. Le travail de boulanger est bien plus que de faire du pain, la création de nouvelles saveurs fait aussi partie de son lot quotidien. Si vous vous intéressez au métier et au salaire du boulanger voici quelques informations supplémentaires.

WP-PO-RE-H2

MeetPRO

Devenir boulanger

Le boulanger se doit d’être polyvalent, car il peut s’occuper de plusieurs tâches variées. On peut citer par exemple la réalisation de la pâte à pain, l’utilisation des différents outils boulangers, la production de viennoiseries… Un boulanger a deux choix de carrière, il peut travailler à son propre compte et créer sa propre affaire ou travailler pour le compte de quelqu’un d’autre. Le fournier peut travailler dans une boulangerie artisanale, une boulangerie industrielle ou dans un supermarché.

Les formations pour devenir boulanger

Pour devenir boulanger et exercer ce métier, il faut bien évidemment suivre des formations et obtenir un certificat approprié :

  • Un Certificat d’Aptitude Professionnelle Boulanger. La formation reçue est principalement axée sur le métier de boulanger.
  • Un Bac Pro Boulanger-Pâtissier.
  • Un Brevet Professionnel Boulanger.
  • Un Brevet de maîtrise en boulangerie.

Les compétences requises

Le certificat seul ne fait pas un boulanger. Vous devez également posséder quelques qualités personnelles : un bon sens de l’observation, une bonne créativité, une bonne aisance relationnelle. Et vu que certaines tâches nécessitent de la force, il est nécessaire d’avoir une bonne condition physique.

Les missions du Boulanger

Le métier de Boulanger ne consiste pas seulement à faire du pain, il sera également responsable de plusieurs missions.

Même si la mécanisation a rendu plus facile la tâche du boulanger, il y a certaines tâches où son implication est sollicitée à savoir la sélection de la farine utilisée. La qualité de la farine utilisée contribue grandement à la qualité finale du produit. La réalisation de la pâte à pain est aussi un devoir du boulanger.

Maîtrise des techniques

En plus des tâches manuelles dont il s’occupe, le boulanger est aussi amené à réaliser des tâches plus techniques, comme le réglage des différents matériels de la chaîne de production. Dans le secteur industriel, le boulanger devra avoir une bonne maîtrise des différentes techniques de congélation du pain.

A l’écoute de l’attente des clients

Le boulanger doit mettre en avant sa créativité pour essayer de nouvelles choses. En tant que premier responsable, il doit toujours être à l’affût des dernières tendances culinaires du secteur. À part le pain, le boulanger peut aussi s’occuper des viennoiseries et biscuits en tout genre.

Le rôle du boulanger ne se résume pas à la production, il sera aussi en charge de relations extérieures, c’est-à-dire la relation avec les fournisseurs et avec les clients. Ce sera à lui de jouer les chefs d’orchestre s’il est à la tête d’une équipe.

Le salaire du boulanger

Le salaire d’un boulanger peut varier en fonction des années qu’il a passées à exercer.

Pour les débutants, ils touchent environ 1400 euros net par mois. Donc, en une année un boulanger novice perçoit 21 500 euros de salaire brut. Pour les profils plus expérimentés, le salaire net mensuel peut aller jusqu’à 1900 euros, ce qui fait aux environs de 29 000 euros brut par année.

Par ailleurs, les boulangers qui ont pris la décision de créer leurs propres entreprises ou monter leurs propres affaires perçoivent souvent bien plus.

Volume horaire

Les mineurs sont généralement astreints à un volume horaire maximum de 35 heures de travail par semaine. Pour les artisans boulangers à leurs comptes l’amplitude horaire est souvent bien plus importante. En effet, la première fournée a lieu très tôt le matin et elles se succèdent au fils de la journée et des ventes, parfois jusqu’à tard le soir.

Par ailleurs, les boulangers travaillent souvent le dimanche, les jours fériés, et font régulièrement des heures supplémentaires. Ce qui peut avoir un impact positif sur le salaire du boulanger.