Reprendre une boucherie sans diplôme

Au vu de la forte demande dans le secteur, la création ou la reprise d'une boucherie peut s'avérer être une opération rentable et judicieuse. Aujourd'hui, vous n'êtes plus obligé de commencer par la case départ, vous pouvez opter pour la reprise d'une boucherie. Cette option offre notamment d'autres avantages majeurs. Cependant, il faut savoir que les réglementations peuvent être un frein, car le métier de boucher est très réglementé. Il est souvent dit que la reprise d'une boucherie est impossible sans diplôme. Détrompez-vous, même si vous n'avez pas de diplôme vous pourrez quand même reprendre une boucherie.

WP-PO-RE-H2

MeetPRO

Possible sans diplôme mais impossible sans expérience

En temps normal, pour reprendre ou ouvrir votre propre boucherie, il est nécessaire d’avoir suivi une formation spécialisée et d’obtenir un BEP ou un CAP ou un CQP boucher.

Sans cela, il vous faudra avoir un minimum de trois ans d’expérience en tant que boucher. Une pièce justificative peut être demandée. La chambre de métiers et de l’artisanat peut délivrer une attestation de qualification professionnelle.

Si une de ces deux conditions est remplie, vous pourrez librement reprendre une boucherie sans diplôme. Par contre si aucune n’est respectée, vous courrez un risque de condamnation pénale puisque vous ne serez pas considéré comme une personne qualifiée professionnellement.

Pour acquérir de l’expérience sans diplôme, il existe des métiers relatifs au domaine de la boucherie qui ne nécessite pas d’avoir un diplôme.

 

Comment avoir de l’expérience sans diplôme ?

La reprise d’une boucherie n’est possible que si vous avez les qualifications d’un boucher et donc des diplômes ou de l’expérience dans le domaine. Pour avoir de l’expérience dans un domaine très réglemente tel que le métier de boucher, vous pouvez gagner en expérience en travaillant comme aide-boucher qui ne nécessite pas d’avoir un BEP ou un CAP.

Cependant, s’il n’est pas obligatoire d’avoir un diplôme pour être boucher, il est indispensable d’avoir certaines compétences :

  • Connaître l’anatomie de l’animal ;
  • Connaître les différentes règles d’hygiène et de sécurité alimentaire ;
  • Avoir des notions sur la traçabilité des matières premières ;
  • Connaître les conditions de stockage des produits carnés ;
  • Avoir une bonne connaissance des différentes techniques utilisées dans le domaine de la boucherie : la découpe des viandes, l’embossage, le parage, etc… ;
  • Savoir se servir des différents outils de transformations ;
  • Savoir chiffrer et calculer les coûts ;
  • Avoir une bonne connaissance des différentes techniques de transformations de la viande.

 

viande rouge à decouper

 

Une autre alternative pour reprendre une boucherie sans diplôme ?

Finalement, si en tant que propriétaire vous ne disposez ni d’expérience ni de diplôme, vous pouvez tout de même placer votre boucherie sous le contrôle d’une personne ayant les qualifications requises. C’est-à-dire une personne ayant un CAP Boucher ou un BEP ou une attestation montrant que celle-ci a réellement 3 ans expérience. Cela peut donc être votre conjoint ou l’un de vos salariés.

Par ailleurs, si vous avez un projet de reprise de boucherie vous savez maintenant ce qui vous reste à faire. Vous pouvez suivre une formation d’un an pour obtenir un diplôme. En outre, si vous avez déjà un salarié ayant les qualifications requises, vous pourrez être formé par ce dernier.

Centre de préférences de confidentialité

    Nécessaires

    Cookies essentiels au bon fonctionnement du site Web.

    gdpr

    Mesure d'audience

    Google Analytics . Ils aident à améliorer nos services grâce à des statistiques liées aux visites des internautes.

    _ga, _gid, _gat

    Vidéos