Reprendre une boucherie dans un village

Reprendre boucherie n’est pas chose aisée. Beaucoup de critères doivent être pris en compte dont l’emplacement. Entre l’agglomération des commerces dans le milieu urbain et l’environnement des affaires qui y règne, la reprise de boucherie dans un village en est une alternative. Si vous n'avez aucune idée d'où trouver une boucherie mise en vente, MeetPRO est à votre disposition. C'est la plateforme idéale pour rentrer en contact avec des entrepreneurs : des Cédants et des Repreneurs. Mais avant toute chose, voici quelques informations qui pourraient vous être utiles.

WP-PO-RE-H2

MeetPRO

Réflexion à faire par rapport à l’emplacement

Avant de reprendre une boucherie dans un village, pendant l’étude de marché préalable, l’emplacement est un facteur décisif. Étant donné que la boucherie à reprendre est située dans un village, il est important de se poser les bonnes questions.

Les sources de chalandise, la localisation des fournisseurs, la localisation de la boucherie, la clientèle…. Tous ces points sont des points stratégiques qui méritent une analyse approfondie. Par rapport à l’offre et la demande, les faits à considérer sont nombreux. D’emblée, l’existence d’un bon flux de client est-il existant ? En effet, limité par la localisation, l’achalandage joue un rôle important dans la reprise d’un commerce de village.

Par la suite, il est important d’évaluer les besoins de vos futurs consommateurs. Entre les labels bio aux services de livraison, il ne tient qu’à vous de modeler vos offres. Vient ensuite l’analyse de la concurrence. De par la localisation, il se peut qu’elle soit faible ou nulle, vous avez tout à construire. Ou au contraire, des boucheries sont déjà présentes sur votre secteur géographique, leurs clients sont fidèles, il sera alors plus difficile de vous faire une place. Mais ne lâchez rien, il suffit de développer votre notoriété. Cela peut prendre du temps, mais vous en tirerez tous les bénéfices.

Après évaluation de la situation, il vous est alors possible d’envisager vos marges financières. Du seuil de rentabilité au taux de marge ainsi que le montant initial du fonds de roulement sont à retranscrire sur un plan financier sur plusieurs années pour vous aider à évaluer votre Reprise et savoir si reprendre une boucherie dans un village peut être rentable.

 

Les points réglementaires à connaître

Acheter une boucherie dans un village revient à suivre des réglementations comme pour en créer une. L’exercice du métier de boucher est réglementé par le décret n° 98-246 du 02 avril 1998 édictant la nécessité d’obtention d’un diplôme technique ou d’une expérience professionnelle de 3 années.

Une déclaration auprès des services vétérinaires est à faire au tout début d’activité, pour la vente des viandes à des collectivités (par une déclaration de dérogation à l’obligation d’agrément sanitaire) et le boucher qui souhaite congeler des produits animaux ou d’origine animale. Les autres obligations générales pour toutes activités commerciales sont aussi à connaître dont notamment l’immatriculation auprès du registre du commerce et des sociétés.

 

boucherie dans un village

Les aides possibles pour reprendre une boucherie dans un village

La reprise d’un commerce rural est assortie par des aides sociales, fiscales ou simplement financières étatiques. Selon le cas et le profil, il en existe plusieurs types. Il est possible d’obtenir lACCRE qui permet de bénéficier d’une exonération de certaines charges sociales sur une durée d’une année. Par la suite, l’aide à la reprise et à la création d’une entreprise ou ARCE est une possibilité, si l’entreprise cédée est indemnisée ou encore indemnisable par Pôle emploi.

Par ailleurs, des réductions d’impôts sont à la clé. En effet, avec le dispositif “Madelin”, un Repreneur peut bénéficier d’une baisse sur l’impôt sur le revenu de 18% de la somme investie pour le rachat.