Bar & café

Le bar ou café est le lieu de convivialité par excellence. Si vous avez le sens du contact, le goût des échanges avec la clientèle, vous pouvez envisager de reprendre un bar. Pour trouver l’offre d’achat la plus intéressante pour vous, faites confiance à notre outil de matching très performant et commencez à échanger en toute confidentialité avec le futur cédant. Sachez enfin vous entourer d’experts de la création-reprise d’entreprise et du secteur du CHR parmi les consultants inscrits sur notre plateforme.

Trouvez le bar ou le café dont vous rêvez !

Le métier de cafetier ne nécessite pas de diplôme spécifique mais ne s’improvise pas. Alors si vous reprenez un bar pour la première fois, faites bien le point sur vos motivations et celles de votre entourage, sur vos atouts et vos points d’effort. Immergez-vous dans le métier, formez-vous à ses usages et soyez au fait de la réglementation stricte sur la vente d’alcool. Sachez aussi que vous devrez faire preuve d’innovation, comme dans toute autre entreprise, pour attirer et fidéliser une clientèle de plus en plus exigeante. Car selon l’UMIH, « le bar pur n’existe plus » : il faut sans cesse anticiper pour évoluer.

 

Grande ville ou village ? Quels sont vos objectifs ?

La localisation de l’établissement que vous souhaitez reprendre, la situation économique du territoire sur lequel il est implanté et de sa population auront un impact sur votre business. Voulez-vous reprendre un café dans une démarche responsable, avec l’objectif de contribuer à la redynamisation d’une zone rurale ou d’un centre-ville en perte de vitesse ? Souhaitez-vous reprendre un établissement solide, bénéficiant d’une clientèle régulière et d’une bonne réputation ? À enjeux différents, démarches différentes. Dans le premier cas, vous pourrez prétendre à des aides spécifiques à l’installation, peut-être à des conditions particulières d’exercice de l’activité durant un certain temps.

 

Trouvez le bon passeur de relais

La rencontre avec un cafetier désirant transmettre son établissement est capitale à plus d’un titre. Lorsque vous aurez suffisamment échangé avec lui et que des experts vous auront confirmé la bonne situation économique de l’établissement et/ou ses perspectives d’évolution, vous pourrez une fois encore vous faire aider par des spécialistes pour toutes les démarches d’achat/vente. Cependant la transmission ne s’arrête pas là : entendez-vous avec le cédant pour animer ensemble le bar durant un certain temps si vous achetez le fonds de commerce, ou bien optez pour la location-gérance pour tester l’activité avant le rachat du fond. Cette passation de relais est essentielle pour vous faire adopter par la clientèle et pour bien vous immerger dans la gestion de l’établissement.