Reprendre une friperie

Lorsqu'on veut pouvoir profiter pleinement de la vie, il est important d'être indépendant financièrement. L'indépendance financière est généralement associée à l'entrepreneuriat. Afin de savoir dans quel domaine se tourner, demandez-vous qu'est-ce qui vous fascine. Si vous avez un penchant pour la mode et les dernières tendances, alors pourquoi ne pas vous orienter dans ce domaine. Reprendre une friperie peut être un bon début. En effet, pas besoin de vêtement hors de prix pour être bien habillé, les friperies sont une très bonne alternative.

WP-PO-RE-H2

MeetPRO

Le marché de la friperie en France 

Reprendre une friperie est une belle opportunité à saisir. Dans l’Hexagone, ce secteur représente actuellement 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires annuel. Le marché met en concurrence environ 13 000 points de vente. Dans une étude menée par un institut d’étude économique, les résultats montrent que la vente de vêtements d’occasion a augmenté de près de 4%. Et la tendance est à la hausse.

En France, de nombreuses personnes perçoivent l’achat de vêtements en friperies comme un moyen d’éviter la surconsommation en donnant une deuxième vie aux vêtements mais également d’économiser de l’argent. Les contraintes économiques expliquent en grande partie cette tendance puisque 60% des Français déclarent avoir réduit leurs achats de vêtements neufs faute de moyens, indique l’IFM. Mais 40% ont renoncé à acheter des habits neufs pour des raisons idéologiques. Ainsi, 30% des Français  ont acheté un vêtement d’occasion en 2018, contre seulement 15% en 2010. Une belle évolution pour ce marché prometteur.

Si vous comptez également vous y lancer, la reprise d’une friperie peut s’avérer avantageuse pour un certain nombre de raisons. De plus, vous pouvez profiter des offres proposées par des Cédants sur notre plateforme.

 

Pourquoi reprendre une friperie au lieu d’en créer une ?

La reprise d’une friperie vous permettra d’optimiser le délai de lancement de cette dernière. En effet, reprendre vous évite les longues démarches de création. En optant pour une reprise, vous avez déjà à peu près tout ce dont vous aurez besoin pour lancer l’activité dans les plus brefs délais (le local, le matériel, les marchandises…). Pour trouver plus facilement vos repères, vous pouvez solliciter le cédant pour d’éventuels conseils.

Il faut savoir que le prix d’une friperie peut varier suivant l’état de cette dernière. Si c’est une affaire prometteuse, le prix sera déterminé en fonction du chiffre d’affaires et le prix de vente peut gonfler et donc revenir plus cher qu’une création. Mais une situation peut devenir très avantageuse : reprendre une friperie en liquidation judiciaire. Si vous trouvez une offre de friperie en liquidation judiciaire, examinez bien sa situation et demandez au Cédant, au voisinage, pourquoi cette friperie est en liquidation afin de pouvoir partir du bon pieds et palier les faiblesses.

 

vetements d'occasion friperie

Les aspects importants à retenir dans vos démarches

Avant de vous lancer dans la reprise d’une friperie, vous devez évaluer le potentiel commercial de votre future boutique. Cette approche doit vous mener à l’étude de marché selon la région d’implantation. Et il en va de même concernant les tendances. Cette étude doit normalement s’accompagner d’une analyse concurrentielle.

Pour être à même de mesurer la rentabilité financière de vos affaires, il vous faut aussi étudier la viabilité de votre projet. Bien sûr, tout cela va dépendre de la clientèle à cibler et de la zone d’implantation, mais vous ne devez pas non plus négliger le choix du type de boutique à racheter. La meilleure façon de s’assurer que l’étude soit bien faite est de se faire accompagner par des experts.