• /
  • Dirigeant
  • /
  • Développer son entreprise en externe

Développer son entreprise en externe

On pense souvent à tort que le développement d’une entreprise ne peut se concevoir qu’en interne,  la croissance organique. Et que développer son entreprise en externe ne serait réservée qu’aux très grands groupes. Erreur grossière : aujourd’hui des TPE/PME utilisent cette stratégie d’acquisition ou de fusion avec succès. Elles le font pour développer leurs marchés et pour étendre leur mainmise sur de nouveaux périmètres.

 

Pourquoi choisir de développer son entreprise en externe ?

Tout d’abord, la croissance organique est d’une grande complexité en matière de concurrence. Souvent le responsable d’une petite entreprise n’a que peu de choix : augmenter ses prix, son volume de production, trouver d’hypothétiques clients, lancer des créations. C’est donc très long, pénible et peu rémunérateur au final. Pour accélérer la croissance, on peut alors avoir recours en parallèle, à l’acquisition d’autres entités ou à une fusion. C’est un alternative pour s’approprier des compétences et des marchés nouveaux, un savoir-faire, une technologie et des outils inconnus.

 

Les avantages de la croissance externe sont nombreux !

Innovation « clé en mains », gain de temps et donc d’argent, opportunité peut-être de s’implanter à l’étranger en mettant à profit un portefeuille de clients supplémentaires, démarches administratives et linguistiques franchies plus facilement… Vous ferez coup double si en plus c’est un de vos concurrents que vous absorbez, à vous le contrôle sur une clientèle prometteuse en débouchés méconnus. Encore mieux, si c’est un fournisseur, ce qui rendra plus simples les approvisionnements. De plus, si vous jouez finement, votre capacité de négociation sera alors proportionnelle à votre nouvelle surface commerciale élargie, votre chiffre d’affaires suivra jusqu’à vous propulser à la position de leader sur votre marché. Développer son entreprise en externe présente de nombreux avantages mais faites tout de même attention, un tel développement est souvent sujet à des risques.

Développer son entreprise en externe

Et les inconvénients ?

En effet, un tel montage financier et les opérations d’acquisition qui en découlent, ne se font pas en un claquement de doigts. Il faut du temps et de la stratégie dans ce qui s’apparente à une partie d’échecs. En effet, vous vous engagez sur la durée et le retour en arrière est difficile, voire impossible. Aux risques encourus s’ajoute la mobilisation notable de capitaux. Les facteurs humains ne sont pas négligeables non plus en cas de fusion. Le personnel doit s’adapter aux changements, c’est une source de stress et d’inquiétude quand on est forcé de s’intégrer dans une entité au management inconnu. En outre, les dysfonctionnements ne sont pas rares au début. Par conséquent, dialogue, communication et patience s’imposent afin de gommer l’anxiété légitime. Une anxiété due aux différences de méthodes de travail, de langue ou de culture.

 

Une aventure humaine passionnante

C’est donc la conclusion qui doit émerger de toutes vos réflexions avant de franchir le pas. Oui, développer son entreprise en externe vaut le coup d’être tenté. Vous irez vers une source de croissance positive et un vrai projet personnel. Innover, progresser, faire grandir son affaire et ses collaborateurs, ne sont-ils pas des buts que l’on doit se fixer obligatoirement dans une trajectoire de chef d’entreprise ?