Trouver le financement pour reprendre une entreprise

Reprendre une entreprise est une décision à ne pas prendre à la légère puisque que c’est un projet qui vous prendra du temps et de l’argent. En effet, pour démarrer votre projet, vous aurez besoin de financement. Vous avez peut être un apport personnel mais est-il suffisant pour financer l’ensemble de votre projet ? Pour tout projet, vous devez disposer des fonds propres mais si vous n’avez pas ou peu d’apport, vous devrez trouver d’autres solutions de financement. Heureusement, il existe divers sources de financement pour reprendre une entreprise

WP-TA-91-DT-RE-H1

MeetPRO

Utilisez votre apport personnel et demandez à vos proches

Afin de prouver votre motivation et votre attachement à votre projet, vous devez, en effet, y verser une part de vos propres deniers. Mais n’utilisez pas tout votre argent dans votre projet, soyez prévoyant en cas d’échec, vous devez pouvoir vous relever financièrement.

Si vous ne disposez pas d’apport personnel ou qu’il est moindre, demandez à vos proches de vous prêter de l’argent, votre famille et vos amis. C’est le meilleur moyen d’obtenir un prêt sans intérêt. Ce prêt pourra prendre la forme d’un prêt, d’un don mais également de participations au capital de votre entreprise. En investissant dans une entreprise, ils pourront bénéficier d’avantage fiscaux. Un bon argument à leur présenter.

 

Faites appel aux aides publiques à la reprise d’entreprise

L’État, les régions, les communes et mêmes certains établissement publics peuvent vous octroyer des aides à la reprise d’entreprise.

Vous pouvez, rapidement, tester votre éligibilité à ce genre de financement. Il vous suffit de vous rendre sur ce site : http://aides-entreprises.fr/ pour retrouver les aides auxquelles vous aurez potentiellement droit.

 

Obtenez un prêt d’honneur

Des réseaux d’accompagnant comme Initiative France, le Réseau Entreprendre, l’ADIE peuvent vous proposer un prêt d’honneur, sans garantie ni caution personnelle, à taux zéro et qui s’inscrit en fonds propres. Son montant se situe entre 8 000€ et 20 000€ mais ce prêt peut aller jusqu’à 90 000€ pour des projets innovants.

 

Démarrer une campagne de financement participatif : le crowdfunding

Une campagne de financement participatif peut s’avérer une bonne option si vous avez la possibilité de mobiliser un réseau important, particulièrement susceptible de partager votre projet. Les différentes plateformes de crowdfunding, comme Kisskissbankbank, permettent de mettre en avant des contreparties pour les donateur. Cela permet d’augmenter les chances d’obtenir davantage de dons. Avant de vous lancer dans une campagne de ce type, pensez surtout à avoir un projet détaillé, argumenté et qui tienne la route. Si ce n’est pas le cas, les internautes auront du mal à s’intéresser à votre campagne.

 

Trouver un investisseur qui croit en votre projet

La technique du LBO correspond à un montage financier qui permet d’utiliser une société holding qui va se charger d’effectuer le rachat. Cela peut présenter plusieurs avantages. Tout d’abord, la société holding bénéficiera de nombreux avantages fiscaux. Les acheteurs peuvent provenir, soit de l’entreprise elle même, soit de l’extérieur. Les acheteurs peuvent être, à la fois des investisseurs externes mais également, des membres de l’entreprise acquise.

 

Demandez un crédit…

Au cédant

Vous pouvez également demander directement au Cédant un crédit-vendeur. C’est à lui de fixer le montant du crédit-vendeur, du taux d’intérêt, de la date de l’échéance et également de sa durée qui ne dépasse généralement pas les 3 ans. Il est important, pour obtenir un crédit-vendeur, d’installer une relation de confiance avec le vendeur pour qu’il puisse vous l’accorder.

 

Auprès de la BPIFrance

Une autre solution de crédit pour une reprise peut consister à faire appel à la Banque Publique d’Investissement. Cette-dernière peut vous proposer un prêt appelé : “Contrat de développement transmission” allant jusqu’à 650 000 €. Cette somme pouvant être remboursée en 7 ans au maximum, sans obligation de garanties de votre part. Attention cependant, ce type de prêt s’accompagne forcément d’un prêt auprès d’une banque commerciale.

 

Auprès d’une banque

Le prêt bancaire reste sans aucun doute le moyen le plus classique d’obtenir les fonds nécessaires à une reprise. Contrairement au crédit pouvant être accordé par la BPIFrance, les banques vous exigeront quoi qu’il arrive des garanties de remboursement. Il faudra donc monter un dossier solide pour démontrer la viabilité de votre projet et vos futures capacités de remboursement.

 

Le cas du crowdlending

Le crowdfunding permet d’obtenir des fonds à l’aide d’un financement participatif. Moins connu, le crowdlending consiste lui, à demander un crédit auprès de particuliers, devant être remboursé par la suite. Il s’agit d’une forme de crédit participatif, auquel chacun peut prêter la quantité qu’il souhaite. Pour le repreneur, le crowdlending permet de s’affranchir des banques et des contraintes de garanties qu’elles imposent. De plus, les sommes nécessaires, sont souvent obtenus en très peu de temps, quelques jours, voire, quelques heures pour certains cas.

Trouvez l'entreprise dont vous rêvez

  • Le crowdfunding

    Le crowdfunding fait appel à la participation financière d’un grand nombre de personne pour soutenir un projet. Cette solution peut être envisagée dans le cadre de votre reprise d’entreprise sous différentes formes (prêts, dons etc.).

WP-TA-91-DT-RE-V1

MeetPRO