Les étapes de la création d’entreprise

Plus de 500.000 entreprises sont créées chaque année en France. Pour assurer le développement puis la pérennité de votre entreprise, il faut partir sur de bonnes bases, donc respecter les étapes essentielles de la création. Car avoir l’esprit entrepreneurial ne suffit pas : au-delà de la pugnacité et de la créativité, il faut de la méthode, et la sagesse de savoir bien s’entourer. C’est pourquoi MeetPRO vous permet d’entrer en relation avec des experts de l’accompagnement et met à votre disposition des dossiers thématiques pour vous guider dans les méandres de la création d’entreprise.

WP-TA-59-CR-H1

MeetPRO

Selon la Direction Générale des Entreprises, il existe un écart en France entre l’appétence pour l’entrepreneuriat et le passage à l’acte. Une partie de celles et de ceux qui renoncent à la création d’entreprise la trouvent souvent trop risquée ou trop complexe d’un point de vue administratif et financier. Il est vrai qu’entreprendre nécessite de l’anticipation, de l’organisation et de l’endurance, en premier lieu dans la phase de création ! La toute première étape consiste bien entendu à passer de l’intuition de départ à une idée précise, un projet que vous pourrez ensuite passer au crible d’une étude de marché. Cette deuxième étape, incontournable, va vous permettre de confronter votre projet de création, votre idée de produit ou de service, aux attentes de vos futurs clients : comment accueillent-ils votre proposition ? Quel prix seraient-ils prêts à payer pour en disposer ? De quelle façon préfèrent-ils se le procurer (canaux de distribution) ?

 

L’importance du business plan pour trouver des financements

L’élaboration d’un business plan vous permettra de faire le point sur les moyens financiers, humains et techniques dont vous aurez besoin pour faire aboutir votre projet de création. En définissant clairement votre offre et le modèle économique sur lequel elle repose, vous préparez vos arguments pour vos futurs investisseurs. Vous aurez tout intérêt à vous faire accompagner par une structure de type pépinière ou incubateur, par des programmes de formation spécifiques ou encore des conseillers de chambres professionnelles ou d’associations. Avec un plan de financement initial et un plan à trois ans, vous avez une vision à moyen terme de la viabilité de votre future entreprise. Pour financer votre entreprise, vous devrez compléter votre apport personnel par l’apport éventuel de votre entourage (dons ou prêts), par des prêts bancaires, par des aides aux créateurs (ACCRE, ARCE), du microcrédit et différentes aides spécialisées (liées à un secteur d’activité par exemple).

 

Les formalités juridiques pour créer officiellement son entreprise

Une fois vos financements acquis, vous pouvez ouvrir votre entreprise. Faites-vous conseiller là encore pour choisir la forme juridique la plus adaptée à votre activité, au fonctionnement de votre entreprise et à votre situation personnelle, puis pour rédiger les statuts de votre entreprise si besoin. Si vous n’optez pas pour un statut d’auto-entrepreneur ou d’entreprise individuelle, il sera nécessaire d’immatriculer votre société. Pour cela, il vous faudra d’abord procéder au dépôt de capital dans une banque et à l’insertion d’une annonce dans un journal d’annonces légales. Vous pourrez alors constituer votre dossier à transmettre au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) ou bien déposer les différentes pièces en ligne. Le Greffe vous transmettra ensuite le KBis de votre société.

Prêt à démarrer votre activité ? N’hésitez pas à contacter les accompagnants présents sur notre plateforme pour vous accompagner dans votre processus de création.