Les incubateurs

Vous portez un projet de création d’entreprise innovante ? Les incubateurs peuvent vous accueillir pour vous aider à travailler votre concept, à le faire maturer pour passer du stade de l’idée novatrice à celui de l’entreprise innovante. En fonction de la nature de votre projet, de vos objectifs ou encore de votre situation personnelle, vous serez orienté vers un certain type d’incubateurs. Qu’ils soient publics ou privés, ils vous apporteront de nombreux services et vous permettront d’intégrer un écosystème favorable pour créer puis développer votre startup.

Les pépinières d’entreprises existent depuis la fin des années 1970 en France. Les incubateurs eux sont plus récents, leur apparition ayant été boostée par la loi du 12 juillet 1999 sur l’innovation et la recherche. Ils doivent alors favoriser la création d’entreprises innovantes tout en incitant au transfert des recherches technologiques du secteur public vers le secteur privé. Il existe plus de 200 incubateurs en France qui ont tous la même mission principale – aider la création d’entreprises innovantes – et offrent plusieurs niveaux de services : le conseil et l’accompagnement des entrepreneurs du montage du business model à la création juridique de l’entreprise et aux levées de fonds, l’hébergement et les ressources associées (services, technologies…) ainsi que la mise en réseau pour contribuer au développement de l’entreprise. Pour autant, les incubateurs ont parfois des modes de fonctionnement, des finalités et des critères d’admission très différents : des conseillers en accompagnement des porteurs de projets vous aideront à choisir le bon.

 

Les grandes catégories d’incubateurs

Les incubateurs de la recherche publique dit « Allègre » sont les incubateurs historiques, mis en place au niveau régional et rattachés à des établissements d’enseignement supérieur ou à des organismes de recherche. Les collectivités locales sont aussi à l’origine d’incubateurs destinés à dynamiser l’économie locale ou régionale. Vous pouvez solliciter les incubateurs des grandes écoles si vous êtes étudiant ou alumni, ou les incubateurs privés créés par des entrepreneurs, des investisseurs ou des associations professionnelles. Certaines grandes entreprises ou groupes industriels se sont également lancé dans l’aventure et accueillent des porteurs de projets en lien avec leur secteur d’activité, développant parfois des initiatives entrapreneuriales. Enfin les Centres européens d’entreprises et d’innovation (CEEI), labellisés par l’Union européenne, ont pour mission de repérer et d’accompagner des projets de création d’entreprises innovantes.

Pourquoi avez-vous intérêt à intégrer un incubateur ?

L’incubation présente de nombreux avantages pour un porteur de projet ou une jeune entreprise en recherche de croissance. Outre les services d’accompagnement traditionnels, soulignons l’intérêt de la mise en réseau pour générer du business et surtout trouver des financements. Car les incubateurs sont en lien étroit avec des associations de business angels et avec les fonds d’amorçage : les projets qu’ils soutiennent ont plus de crédit aux yeux de ces investisseurs que les projets de créateurs isolés. D’autre part, si votre projet a une forte dimension recherche et développement, vous bénéficierez, auprès des laboratoires universitaires ou de grandes écoles, d’expertises et de technologies auxquelles vous n’auriez pas eu accès seul. Enfin, la solitude du créateur peut être fatale à son projet. Échanger avec d’autres (futurs) entrepreneurs permet d’avoir plus de recul sur soi, de trouver des idées, de la solidarité, voire de futurs clients, fournisseurs et/ou associés.